Booking Hôtel MadagascarBooking Hôtel Madagascar

Êtes-vous déjà membre?

Booking Hôtel MadagascarBooking Hôtel Madagascar
Mot de passe oublié?

Vous n'avez pas de compte?

Recherche à Hôtels Tananarive

Hébergements

Anjary Hotel Antananarivo

Anjary Hôtel ***, propose 125 chambres idéalement situées au cœur de la ville de Tananarive, à 5mn à de l’avenue de l’indépendance.

EN SAVOIR PLUS

Palace Belle Vue

La Villa regorge de vues à couper le souffle et il y a de quoi en avoir plein les yeux! offrant une vue exceptionnelle de 180 degré sur Antananarivo.

EN SAVOIR PLUS

Motel Anosy d’Antananarivo

Notre établissement est un complexe hôtelier spacieux et polyvalent, situé en plein centre ville, à 5 minutes d'Analakely et non loin du mythique Lac Anosy

EN SAVOIR PLUS

Hotel Tamboho

Situé dans une zone privée et arborée où sont également implantés un centre commercial, un food court … l’hôtel-Restaurant TAMBOHO est un véritable havre de paix en pleine ville !

EN SAVOIR PLUS

Chez Soa

Chez Soa guest house dispose de trois chambres dotées d'une salle de bain privative chacune,de Salon avec TV écran plat, de chaînes Canal+ et Cuisine équipée.

EN SAVOIR PLUS

Carlton Madagascar

Unique hôtel 5 étoiles certifié Iso 9001-2015, vous entrez dans un univers prestigieux grâce au luxe qu'offrent nos chambres et suites.

EN SAVOIR PLUS

Gassy Contry House

Welcome to Gassy Country House, a quiet and cosy hotel ideally located at a few minutes to the Ivato International Airport, your gateway of Madagascar.

EN SAVOIR PLUS

Le Manoir

La Maison d'Hôtes "Le Manoir" est située en centre ville d'Antananarivo, non loin de toutes commodités, des centres d'affaires et administratifs, dans un quartier calme et sécurisé.

EN SAVOIR PLUS

Hotel Au Jardin d’Antanimena

Niché en plein cœur d’Antananarivo l’Hôtel Restaurant Au Jardin d’ Antanimena est une Oasis de verdure dédiée au confort de ceux qui y séjournent

EN SAVOIR PLUS

Atlantis

Situé à 200m avant le village d’Ambohitrahaba, Atlantis se distingue par son cadre magnifique, avec vue imprenable sur la plaine de Tana.

EN SAVOIR PLUS

A voir

Les marchés artisanaux d’Antananarivo

La capitale d’Antananarivo est réputée pour ses marchés d’artisanat.
En pratique, il en existe 3, ayant chacun ses particularités.

– Le marché d’Andravoahangy
– Le marché du coum
– Le marché de la route Digue

Le marché de la route Digue est relativement récent, ce marché a vu le jour sous l’impulsion d’artisans qui ne trouvaient pas de place à Andravoahangy.
Ce marché se situe sur la route de l’aéroport, à mi-chemin entre l’hôtel Niaouly et l’aéroport d’Ivato.
Ce marché, purement artisanal et destiné aux touristes borde une route goudronnée, exempt de circulation sur laquelle vous pourrez flâner en toute sérennité.
Personnellement, s’il faut reconnaître qu’il est agréable de se promener dans ce marché, je reproche le manque d’âme de ce dernier, mais surtout les prix « spécial touristes » qui y sont pratiqués, et la qualité des produits qui peut parfois être à redire!

Voir les hôtels de la région

EN SAVOIR PLUS

Avaradrova, le Palais de justice royal

Ce Palais de Justice doté de 16 colonnes néoclassiques se dresse à l’emplacement d’une pierre, la pierre des Rafandrana, où les premiers rois Merina rendaient justice. Il est situé dans l’enceinte du Rova de Tananarive (tandis que le Palais du Premier Ministre précité est bien entendu situé en dehors de l’enceinte du Rova).

Source  willgoto.com

Voir les hôtels de la région

EN SAVOIR PLUS

Palais Andafiavaratra, Palais du Premier Ministre Rainilaiarivony

A une courte distance du Rova de Tananarive, un peu plus bas que ce dernier, se dresse la somptueuse demeure du premier ministre malgache Rainilaiarivony (1828 – 1896), lequel faisait partie des Hova.

Les Hova étaient une classe sociale hétérogène constituée d’hommes libres et qui occupait un rang intermédiaire entre les Andriana (nobles membres des familles royales) et la caste des Mainty (serviteurs et soldats royaux), les autres castes étant formées par les esclaves affranchis et par les esclaves. Au fil du temps, les Hova prirent une part croissante dans la gestion du pays.

Rainilaiarivony remplaça son frère ainé, qui avait été à l’origine de l’assasinat du roi Radama II en 1863, d’abord comme chef de l’armée, puis comme premier ministre du pays.

Rainilaiarivony épousa successivement les reines Rasoherina, Ranavalona II et Ranavalona III. Il devint le véritable homme fort du pays durant une grande partie de la seconde moitié du 19ème siècle, le pouvoir de la Reine devenant plus formel que réel. Il mit en oeuvre d’importantes réformes juridiques, renforça les structures administratives et tenta de préserver l’indépendance de Madagascar, sans pouvoir empêcher la mainmise militaire de la France sur la Grande Ile dans les années 1895-97.

Rainilaiarivony n’eut pas d’enfant de ses épouses royales, mais eut une nombreuse descendance d’une femme, épousée précédemment et reléguée ensuite au rang de deuxième épouse. Le jour de ses noces avec Ranavalona II fut l’occasion d’un baptême public au christianisme, faisant du protestantisme la religion officielle de Madagascar. Les talismans royaux, tellement vénérés jusqu’alors par la dynastie Merina, furent détruits et remplaçés par la Bible.

Dans ses hautes fonctions, Rainilaiarivony amassa une immense fortune et fit bâtir le somptueux Palais Andafiavaratra, proche du Rova d’Antananarivo, par l’architecte anglais William Pool en 1873. C’est une imposante construction de brique et de pierre, coiffée d’un dôme de verre.

Ce palais est situé à l’emplacement où son père Rahiniharo, déjà premier ministre, avait établi un magnifique palais en bois de deux étages qui constituait déjà en quelque sorte le pendant du Palais de la Reine, 200 mètres plus haut, l’un dominant l’autre, par respect de la souveraine.

Rainilaiarivony fut démis de ses fonctions en 1895 par les Français, qui s’étaient emparés du pays, et envoyé en exil à Alger l’année suivante où il mourut un peu plus tard.

Le « Palais du Premier Ministre » connut ensuite diverses affectations tantôt militaires tantôt administratives ou académiques. A deux reprises, il fut le théâtre des grands procès politiques malgaches: en 1916, l’Affaire de la V.V.S. et en 1948, celle du M.D.R.M. Après l’indépendance de Madagascar en 1960, le palais abrita temporairement les services de la Présidence, puis du premier ministre malgache. Ravagé par un incendie en 1975, il a été restauré ensuite.

Aujourd’hui, le Palais du Premier Ministre Rainilaiarivony est un musée qui abrite les objets, images et mobiliers qui ont pu être sauvés de l’incendie du Rova d’Antananarivo en 1995. Son architecture a souvent été critiquée particulièrement par l’architecte Jully. Mais, le Palais reste le symbole de la puissance Hova dans l’histoire du pays.

Source willgoto.com

Voir les hôtels de la région

EN SAVOIR PLUS

Le Rova

Antananarivo, Madagascar
Le Rova est le palais de la Reine. Partiellement détruit par un incendie, cette imposante batisse se trouve au sommet d’une colline. La balade est agréable, ne serait-ce que pour le point de vue sur la ville d’Antananarivo.

Voir les hôtels de la région

EN SAVOIR PLUS

Campagne de Tananarive

Antananarivo, Madagascar
Il ne faut pas hésiter à rester quelques jours à Antananarivo, notamment pour aller picniquer dans la campagne environnante. Les douces collines, les rizières, la lumière, les maisons si particulières, … l’ambiance est entre l’Asie, l’Afrique et même la Bretagne ! A ne pas manquer !

Voir les hôtels de la région

EN SAVOIR PLUS

Les marchés en une demi-journée

Le marché de la digue et Lisy boutique présentent toute la richesse de l’artisanat malgache. Couverts à salade en corne de zébu et bois de palissandre, paniers de raphia, jeux de solitaire en bois et pierres semi précieuses de Madagascar.

Voir les Hôtels de la région

EN SAVOIR PLUS