Le massif de l’Ankarana se mérite. Le parcours est parfois difficile mais les efforts consentis sont très vite récompensés. Quelques jours passés sur place permettent aux randonneurs d’apprécier une nature inviolée et de profiter de la singularité et de l’endémisme de Madagascar. Les formations en pointes, appelés les Tsingy (forêt de pierres), font plusieurs dizaine de mètres de haut. Ce massif calcaire, il y a bien longtemps sous les mers, s’est érodé avec le temps et a été sculpté par la pluie. Les pics acérés obligent à la plus grande prudence quand on évolue sur le site.

La faune n’est pas en reste. Les lémuriens et les caméléons ont colonisé le site. Les chauve-souris géantes ont élu domicile dans les nombreuses grottes sacrées de la région. En un mot, l’Ankarana est une belle aventure ! A noter qu’il existe de grands Tsingy dans le sud de Madagascar (Tsingy de Bemaraha qui fait partie du patrimoine mondial de l’humanité).

Hotele w regionie