• FrançaisEnglishItalianoDeutsch

Tsingy de Madagascar : des formations calcaires uniques

L’érosion produit parfois de merveilleuses œuvres. Preuve en est cet ensemble de roches aux pointes acérées dirigées vers le ciel que vous pouvez trouver dans différentes régions de Madagascar. Le paysage qu’offrent ces formations de coquillages fossilisés est digne d’une carte postale. Il rappelle l’époque du Jurassique.

Comment se sont formées ces merveilles de la nature ?

La formation de ces étendues de calcaire date de plusieurs millions d’années, du temps où l’île rouge était encore rattachée à l’Afrique. Des amas de coquillages et de coraux se sont soudés pour composer d’énormes blocs de 200 à moins de 300 mètres d’épaisseur. Le retrait progressif de l’eau a laissé apparaître le résultat : des canyons et des roches friables présentant des diaclases. Le soleil et la pluie se succèdent pour façonner les roches en profondeur et en surface. Les plantes qui ont trouvé leur place au fond des canyons tendent à grimper en s’allongeant vers le haut pour atteindre la lumière, élément indispensable pour leur photosynthèse.
Tsingy de Madagascar (3)

Où sont localisés les Tsingy de Madagascar ?

Ces richesses naturelles de Madagascar déclarées Patrimoine mondial par l’UNESCO se trouvent dans les régions Melaky, dans la partie Ouest de l’île, et Diana, au Nord.
• Les Tsingy de Bemaraha
Jadis refuge des autochtones, les Tsingy de Bemaraha deviennent plus tard des curiosités touristiques. Ces fiertés de la région Melaky constituent aujourd’hui un parc national. Partant d’Antananarivo, la capitale de Madagascar, vous devez parcourir 300 km de route pour y arriver.
• Les Tsingy de l’Ankarana
Ils forment un plateau calcaire haut d’un peu moins de 300 m. Localisés dans la province de Diego-Suarez, les Tsingy de l’Ankarana constituent une réserve spéciale, un site protégé.
• Les Tsingy rouges
Ces formations tiennent leur originalité de leur couleur cuivrée. C’est à cause de la présence d’oxydes parmi leurs composantes. Ces Tsingy sont plus petites que leurs pairs. Vous pouvez faire un tour au sud de Diego-Suarez, à 50 km de la capitale de la région Diana, si vous voulez les découvrir.
Tsingy de Madagascar (2)

Activités touristiques à faire dans les Tsingy

Outre la visite des lieux et la randonnée, activités communes aux trois sites, la Réserve naturelle de Bemaraha vous propose diverses activités telles que le trekking et la rando VTT. Comme il existe des rivières, Manambolo et Tsiribihina, qui se faufilent entre les roches karstiques, vous pouvez y naviguer en pirogue. Les descentes en rappel dans les cavités souterraines et dans les puits de calcaire sont réservées aux amateurs de sensations fortes. Ceux qui voudront explorer les galeries formées par les canyons sont invités à suivre les circuits de spéléologie.
Voici quelques conseils et recommandations pour terminer : L’accompagnement d’un guide est obligatoire. Sous les roches, vous risquez fort de vous mouiller, portez donc des vêtements adaptés.