La grimpeuse américaine, déjà championne du monde d’escalade, Sasha DiGuilian a gravi en ascension libre, au mois de juillet 2017, l’indomptable Mora Mora dans le Parc National de l’Andringitra. Elle est la première femme à avoir réussi à gravir cette voie de 700 mètres de long.

Mora Mora

Mora Mora que l’on peut traduire par « doucement, doucement », s’étend sur le flanc gauche du massif de Tsaranoro intégré dans l’Andringitra, dans la province de Fianarantsoa. Pour les professionnels de l’escalade, il s’agit d’une voie classée 8c. La zone est pittoresque avec ses grandes bosses orange et noirs, où des affleurements parsemés de nuances de jaune façonnent un paysage montagneux. La vallée de Tsaranoro est une destination de choix pour les grimpeurs depuis la fin des années 90. Et les habitants d’Andonaka, le village le plus proche du site Mora Mora ont depuis 20 ans, pris l’habitude d’accueillir des grimpeurs du monde entier, venus défier ce mur de pierre.

Une mission relevée

Il a fallu trois jours et trois nuits à Sasha DiGuilian et son ami grimpeur espagnol Edu Marin, pour gravir en escalade libre cet immense paroi. Ces athlètes de l’extrême sont les seconds à réaliser une telle ascension. Avant eux, il y avait le grimpeur tchèque Adam Ondra, qui avait réussi la première montée, dix ans après l’ouverture de la voie. Mora Mora est définitivement l’une des voies de falaise le plus redoutable et le plus difficile au monde. En plus de cette seconde ascension, DiGiulian est aussi devenue la première femme à l’avoir escaladée en style libre.

Cliquez sur ces liens pour suivre les aventures de Sasha Di Guilian:
https://www.facebook.com/sashadigiulian/?fref=mentions

https://www.instagram.com/sashadigiulian/

Source : http://www.madagascar-tourisme.com/fr/toutes-les-actualites-/1053-madagascar-la-grimpeuse-americaine-sasha-diguilian-devient-la-premiere-femme-a-escalader-le-massif-de-tsaranoro

Partagez
Partage avec tes amis










Submit