DESTINATION SURPRISE / Région Sud-Ouest : Découvrir Madagascar naturellement !

Soyez maître de votre séjour ! Tel est le concept proposé par Booking Voyages en sollicitant les touristes aussi bien nationaux qu’étrangers à découvrir la destination Sud-Ouest de Madagascar.

Cette fois-ci, les visiteurs auront l’opportunité de découvrir d’autres facettes cachées de la destination tout en gérant leurs dépenses consacrées au tourisme. Découvrir Madagascar naturellement est ainsi proposé ! Alors bon séjour !

Vision. Il s’agit notamment d’un voyage inoubliable d’intérêt minéralogique, a-t-on évoqué. Au départ de la Capitale, les touristes prennent la Route Nationale No7 pour arriver à Ambatolampy tout en contemplant les paysages et les petits villages traditionnels de l’ethnie avec des maisons faites en briques rouges. Une fois sur place, ils visiteront l’atelier de fabrication de casseroles et de marmites en aluminium. Ensuite, ils poursuivent leur voyage vers Antsirabe, dénommée « La ville d’Eaux », qui a un important secteur agricole et industriel. A Miandrivazo, textuellement, « lieu d’attente de l’épouse », étant donné que le Roi Radama I y attendait sa femme qui n’était autre que la fille du Roi des Sakalava, selon l’histoire, on peut traverser la plaine de Menabe ou « Grand Rouge », tout en voyant une vision de l’Ouest sauvage.

Bain Royal. Puis un transfert à l’embarcadère de Masiakampy s’impose. Il y aura ensuite une descente du fleuve de Tsiribihina dans un bivouac pour contempler les roches basaltiques et les oiseaux aquatiques dans le Menabe. Les touristes prennent leur déjeuner à bord. Et arrivé sur le bord du village de Nosy Ampela, ils peuvent prendre leur dîner tout en passant la nuit toujours en bivouac. La descente de la rivière de Tsiribihina se poursuit jusqu’à la cascade et la piscine naturelle où l’on peut s’arrêter pour nager. Ensuite, l’on peut visiter les plantations et les usines de production de tabac au village Sakalava de Begidro. Le Baobab et le pachypodium bicolore constituent principalement la flore de cette région. La forêt est peuplée de plusieurs espèces de lémuriens comme le «prophitecus», le lémur « fulvus rufus », mais aussi de tortues géantes et chauves-souris bleues. Le trajet continue vers Berevo jusqu’à Belo-sur-Tsiribihina, où se produit tous les cinq ans un des rituels les plus spectaculaires et les plus intéressants de Madagascar. C’est le « Fitampoha » ou le Bain royal.

Patrimoine mondial. Par ailleurs, une excursion d’une journée est prévue pour la visite du Parc National de Bemaraha, un site insolite formé par les sommets de calcaire de plus de 30 mètres, classé par l’UNESCO comme Patrimoine Mondial. On y explore les labyrinthes des Tsingy de Bemahara où l’on pourra marcher vers le point de vue qui se trouve à un sommet de 20-30 mètres et dans de belles grottes. On peut y découvrir treize espèces de lémuriens comme le «Aye Aye» et le «Indri Indri », des mammifères tels que le «Fosa Vontsira», un petit carnivore endémique de la région et le «Grand Pêcheur», un aigle endémique de Madagascar. La vue au sommet des Tsingy est très impressionnante pour ceux qui ne souffrent pas de vertige. Et à Morondava, les touristes auront l’occasion de découvrir les deux Baobabs entrelacés dits « Baobabs amoureux » et la célèbre «allée des baobabs». Puis ils peuvent se détendre à la magnifique plage de Salary où se trouve la seconde grande barrière de récif corallienne de Madagascar, avant de rejoindre la Capitale. Et la boucle est bouclée !

Recueillis par Navalona R.

Un grand merci à Navalona R pour cette publication sur le Journal Midi concernant Booking Voyages

Source >http://www.midi-madagasikara.mg/economie/2017/07/12/destination-surprise-region-sud-ouest-decouvrir-madagascar-naturellement/

Partagez
Partage avec tes amis










Submit