Besoin d’une expérience dépaysante lors d’un voyage en Tanzanie ? Un passage au lac Natron est sûrement une idée de circuit à ne pas rater. Cette réserve se localise dans la partie la plus septentrionale du pays, au fond du Gregory Rift. Elle mesure près de 56 km de long sur 24 km de larges environs. De par son nom, cette merveille naturelle dispose d’une haute teneur en sel et d’une température élevée, atteignant les 50 °C. De ce fait, elle est devenue un lieu de reproduction et de nidification pour les flamants nains. Outre ces spécimens, des poissons endémiques tels que des espèces de tilapias alcalins habitent ce milieu. Tous ces animaux se nourrissent de micro-organismes ou la « Spirulina » qui se développent dans les eaux de ce réservoir. Afin de profiter d’une vue exceptionnelle sur cet endroit, les randonneurs pourront monter l’une des montagnes se trouvant au voisinage de ce site, de préférence le matin. Arrivés à une certaine hauteur, ils verront un spectacle impressionnant grâce à la présence de 2,5 millions échassiers d’une couleur rose étincelante, décorant les fonds bleus du lac Natron.

Les espèces fauniques du territoire de Moyowosi
Séjourner en Tanzanie est une occasion pour les explorateurs de découvrir les terres méconnues des voyageurs. En effet, la réserve de Moyowosi, se situant à l’ouest du pays, vaut sûrement un détour. Malgré sa création depuis 1981, ce site naturel n’est pas très prisé. Cependant, il est caractérisé par une grande population de buffles, de lions et de léopards. Cette aire protégée séduira à coup sûr les adeptes de safari, car elle présente également des espèces rarissimes, à l’instar des becs-en-sabots qui sont en voie d’extinction. Ces derniers sont définis comme des oiseaux timides et mesurent presque 1 m. À part ces spécimens, le topis vit aussi dans le domaine de Moyowosi. C’est une sorte d’antilope brune, marquée par une tache noire et des cornes nervurées. Le plus souvent, les routards les verront sur les termitières. Pour accéder à cette région, lors de leur circuit Afrique, les touristes devront emprunter la route du nord jusqu’à Mugombe, approximativement à 125 km de Kigoma.

S’aventurer sur les terres tanzaniennes et kényanes
Les amoureux de grands espaces et de trekking auront la possibilité de faire un combiné de circuit Kenya et Tanzanie en une seule tournée. Parmi les itinéraires les plus prisés, les parcours depuis les environs du massif du Kilimandjaro aux étendues de plaines de Massaï Mara sont les plus intéressants. D’abord, les globe-trotters visiteront le parc national du Kilimandjaro, une réserve d’une superficie approximative de 756 km². Celle-ci héberge les trois massifs tanzaniens, dont le Shira, le Mawenzi ainsi que le Kibo, le point culminant de l’Afrique. Aussi, elle est l’habitat naturel de plus de 140 espèces de mammifères. On y trouve principalement des carnivores, des antilopes, des singes, des chauves-souris et une grande famille d’oiseaux. Après une randonnée dans cette région, les marcheurs passeront au territoire d’Amboseli qui appartient au peuple Massaï. Ce dernier se situe au nord-ouest du Kilimandjaro, à la frontière de la Tanzanie. Ses sols sont arrosés par les eaux provenant des neiges fondues du Kilimandjaro. De ce fait, ce site possède diverses sources d’eau et des cours d’eau souterrains. À part cela, cette destination abrite toute une multitude d’animaux sauvages comme les gazelles, les lions, les hyènes et les chacals.

Partagez
Partage avec tes amis










Submit