Parcourir Madagascar à la découverte des lémuriens

lémuriens

Tout le monde le sait, notamment ceux qui ont déjà vu ce fameux dessin animé produit par Dreamwork intitulé Madagascar : les lémuriens font la renommée de l’île. Certes, mais rien ne vaut le tour du pays en 4×4 pour partir à leur rencontre.

Préparez votre itinéraire !

Puisque vous allez voyager sans chauffeur à bord de votre voiture de location tout terrain, vous aurez à choisir votre itinéraire. Voici quelques indications :

Les réserves naturelles sont incontournables si vous voulez découvrir ces primates strepsirrhiniens endémiques du pays. Elles sont nombreuses. Citons entre autres :
– Le parc Ranomafana, à proximité d’Ambalavao ;
– La réserve naturelle d’Andasibe qui est formée de deux aires protégées à savoir le parc national de Mantadia et la réserve spéciale d’Analamazaotra.
Si Andasibe abrite 14 sortes de lémuriens, d’autres sites touristiques comme Anjozorobe vous permettent d’observer des espèces particulières telles que l’énorme indri-indri, le plus grand de Madagascar, et le propithèque de Tattersalli aussi appelé le lémurien à couronne dorée.
Vous préférez le safari ? Prévoyez une virée en bateau pour atteindre l’Akanin’ny Nofy où une dizaine d’espèces de ces célèbres créatures vivent en toute liberté. En plus des propithèques et des indris, vous trouverez aussi des :
– Sifaka
– Coronatus
– Varecia
– Variegata
– Etc.

Nosy Komba est également un endroit qui héberge des lémuriens, tout comme le Tsingy de l’Ankarana.

Traitez les lémuriens avec délicatesse !

Ces animaux sont en effet menacés d’extinction. Notez que 36 espèces composent la famille des lémuriens, et la plupart ne peut être trouvée nulle part ailleurs qu’à Madagascar. En 2010, 15 genres, 101 espèces et sous-espèces ont été recensés. Selon l’Union internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), le cas de 8 espèces est critique, 4 espèces sont quasi menacées, 15 sont vulnérables, 18 sont en danger et seulement 8 espèces sont de préoccupation mineure.
Si 2000 ans passés, les premiers occupants de l’île Rouge ont pu rencontrer des lémurs géants (Archaeoindris fontoynontii) allant jusqu’à 200 kilos, aujourd’hui, leur poids ne dépasse pas les 5 kilos, quelle que soit l’espèce.

Discussion de l'article

Sois le premier à laisser un avis ! “Parcourir Madagascar à la découverte des lémuriens”