Sortons des sentiers battus pour découvrir les richesses naturelles du Nord de Madagascar ! Aux frontières des régions de la SAVA, DIANA et SOFIA se trouve le Complexe d’Aires Protégées d’Ambohimirahavavy Marivorahona ou CAPAM. Du temps de l’avènement du Système des Aires Protégées de Madagascar ou SAPM, les Nouvelles Aires Protégées ou NAP ont été définies. Le CAPAM en fait partie. Il se trouve dans les catégories V et VI.

Du point de vue topographique, la variation d’altitude de 510 m à plus de 2 000 m du CAPAM forme un relief à donner le tournis. Il y a trois pics : le toit de Madagascar appelé Maromokotra à 2 876 m, Marivorahona à 2 236 m et Ambohimirahavavy à 2 015 m. La réserve possède une biodiversité épatante, en plus de la culture des habitants qui s’avère très intéressante. Cette dernière est d’ailleurs une biodiversité à part entière. Le tourisme rural s’y pratique à volonté.

Pour découvrir la région, vous pouvez faire du trekking en haute montagne. Les amateurs d’écotourisme y trouvent aussi leur bonheur. Les passionnés d’oiseaux rencontrent leurs animaux préférés au bord des lacs.

Voici, au total, l’inventaire des richesses fauniques du Nord malgache :

– 21 espèces de lémuriens,
– 92 espèces de reptiles,
– 110 espèces d’amphibiens,
– 153 espèces aviaires, et
– 41 espèces de micromammifères.

Les formations forestières prédominent. Dans la forêt protégée de Bemanevika, à Mahajanga, vous découvrirez le canard aux yeux blancs, une espèce endémique que les autochtones appellent « gana fotsy maso ».

Partagez
Partage avec tes amis










Submit