Fianarantsoa

Histoire

Longtemps considérée comme une simple escale sur la route vers les sites touristiques du sud de Madagascar, Fianarantsoa est enfin sortie de sa torpeur pour devenir une destination touristique à part entière. Située à 415 km, ladite capitale royale des Betsileo met en avant son environnement, son histoire et son atmosphère pour séduire les visiteurs.

Informations

  • Pays: Madagascar
  • Ville: Fianarantsoa
  • Heure locale: +1H
  • Monnaie: Mga
  • Langue: Français & Malgache
  • Office du tourisme Fianarantsoa: Adresse:Imm.Tranompokonolona Taloha Tsianolondroa
  • Tel : 020 75 904 67/ 034 08 570 84
  • Email: ortfianarantsoa@yahoo.fr
  • Site : www.tourisme-fianara.com

A découvrir

Un haut lieu pour la religion

Pour les plus pratiquants, Fianarantsoa, un nom qui signifie « Où l’on apprend le bien » est une étape indispensable de la pratique de la foi. Elle compte effectivement de nombreux édifices religieux et est le berceau de la religion apostolique dans la grande île. Elle abrite également sur son territoire une faculté de théologie luthérienne, un séminaire presbytérien et un séminaire catholique. Toujours caractérisant ce côté pieux, le village de Soatanana vaut le détour si vous passez par Fianarantsoa un dimanche. Vous aurez alors la chance d’assister à une cérémonie de Fifohazana, un culte religieux où tout le monde revêt du blanc.

Une architecture coloniale

Village devenu ville sous l’initiative de la reine Ranavalona Ière, Fianarantsoa s’est surtout développée durant la colonisation. Cette époque y a d’ailleurs laissé des traces à bien des niveaux dont son architecture. Aujourd’hui encore, son aspect à trois niveaux frappe les yeux, car dans cette ville, on a une ville haute, une ville moyenne et une ville basse. Du bas vers le haut, les découvertes varient, mais l’accueil chaleureux des habitants reste le même. Si la ville basse se démarque par ses petits commerces et son marché de pierres précieuses, la ville moyenne fait figure de modernité avec des bâtiments abritant les établissements administratifs tels que les banques ou l’hôtel de ville. La ville haute, quant à elle, abrite ses plus importants édifices religieux comme la Grande Mosquée trônant tout en haut de la pente.

Côté activités à faire

Musée Faniahy, les cavernes de Mitongoa, le mont Kianjasoa, les villages traditionnels (Fanjakana, Solila, …), Ikalamavony, … sont autant de sites à découvrir à Fianara, comme les locaux l’appellent. Et une fois à destination, la marche est plus que recommandée pour réellement s’imprégner de l’atmosphère des Betsileo, partir à leur rencontre et découvrir les innombrables ateliers artisanaux de la ville. Si certains sont spécialisés dans le tissage de la soie, d’autres se focalisent sur la fabrication de papier antemoro ou encore le travail des fibres végétales. La marche est aussi la meilleure manière pour découvrir les petites rizières et rivières de la région. Vous pourrez également y faire du trekking, des randonnées pédestres ou cyclistes pour pousser l’exploration sur une plus longue distance.

Un berceau d’intellectuels

Partout à Madagascar, cette ville Betsileo est réputée pour être le berceau de nombreux intellectuels. Elle dispose d’ailleurs d’une université de très bonne réputation et compte de nombreuses écoles et universités privées. Au fil des ans, la ville a su garder ce titre qu’il chérit d’ailleurs jalousement. De nombreux étudiants de l’île y vont pour continuer le cursus universitaire.

Une région viticole

La région est effectivement réputée pour ses grands crus et on y trouve toutes les sortes de vin. Les vignobles d’Isandra et de Famoriana sont les plus prisés et une visite de leurs caves est fortement conseillée. Si vous n’êtes pas trop accro à ce type de boisson, vous ne serez pas en reste, car Fianarantsoa abrite aussi les plantations du fameux thé de Sahambavy. Et en plus, ces plantations peuvent être visitées alors que demander de mieux ?

Riche en biodiversité

Fianarantsoa est considérée comme la porte menant vers le parc national de Ranomafana. Celui-ci se situe à 60 km du centre-ville et abrite une faune et une flore exceptionnelle dont bon nombre sont endémiques. Ce site est un incontournable de la région donc à voir absolument …

A visiter

Ranomafana

Ranomafana (littéralement eaux chaudes) permet aux voyageurs de découvrir un univers singulier. Les sources chaudes provenant des entrailles de la Terre contrastent avec le fort taux d’humidité, la pluie fine et la gigantesque forêt primaire abritant quelques espèces de lémuriens et une végétation endémique. Ranomafana est une véritable expérience 100% nature. Il est fortement conseillé d’être équipé d’un sac à dos, d’une tente et d’un imperméable. Le voyageur vivra cette escapade sur quelques jours, accompagné d’un guide malgache maitrisant la forêt et ses dangers. Le bon guide (attention au choix !) doit connaître les moindres recoins de la forêt et vous aidera à découvrir les espèces végétales (par exemple le Ravinala) et animales diurnes et nocturnes (les lémuriens). Il imposera également des pauses à mi-chemin d’une pente boueuse et glissante, qui permettront d’apprécier l’odeur et les bruissements de la forêt. Il peut profiter de ces moments pour raconter des légendes et apprécier de partager son univers, de faire parler sa forêt, de montrer aux voyageurs à quel point elle existe…

Le petit train

Fianarantsoa , Madagascar

Un train pas comme les autres. Prendre place à bord du seul train encore en fonctionnement à Madagascar est une expérience unique. Le confort des wagons datant des années 50 est sommaire mais celà fait parti du charme du trajet. Le convoi s’élance sur un dénivelé de plus de 1 000 mètres à travers l’une des dernières forêts primaires humides de la planète. Il relie Fianarantsoa à Manakara, sur la côte Est.

Un seul rail, un seul train, 150 km de trajet et plus de 10 heures à travers une région de toute beauté. Les paysages époustouflants défilent comme par enchantement. Les villages reculés des tribus Tanala attendent toujours le convoi avec impatience. Les villageois fêtent 2 fois par semaine son arrivée. Le train apporte denrées et vie à beaucoup de villages. Les arrêts sont nombreux et donnent l’occasion de goûter aux nourritures locales, les petites saucisses gasy et les écrevisses, pour ne citer que ces deux spécialités culinaires de la région.

Ajoutez votre établissement

300+ Hôtels, Gîtes, Maisons d’hôtes !

Chargement des cartes
Voir
Normale Minuit Famille Fest Open dark Bord de l’eau Ozan
Ma position Plein-écran