• FrançaisEnglishItalianoDeutsch

Quelques aires protégées malgache qui méritent un détour

Madagascar

Voyager à Madagascar est la promesse d’un paisible séjour pleine de découvertes. Cette grande île saura vous impressionner avec ses innombrables atouts touristiques comme ses plages somptueuses et son peuple accueillant. En outre, ce pays regorge d’attractions épatantes où les globe-trotters n’hésiteront pas à s’attarder, à l’exemple du parc national de l’Isalo. Celui-ci est l’une des refugesanimaliers les plus populaires de cette contrée. C’est tout à fait justifié puisque cette zone de conservation, étant surnommé Jurassic Park, fascine grâce à ses paysages d’exception composés, entre autres, de formations de grès ruiniformes érodées, d’oasis, de forêts de tapia et de canyons profonds. Mis à part cela, cette réserve impressionne aussi en raison des espèces faunistiques qui y abondent. En effet, une escapade dans cette cette aire protégée permettra aux routards de voir des sifakas de Verreaux blancs et lémurs catta. Hormis cela, ce sanctuaire est réputé grâce aux sites funéraires appartenant à la tribu Bara qui s’y trouvent. Par ailleurs, quelques activités sont proposées au sein de ce havre de paix, dont la randonnée et le trekking.

Une escapade inoubliable au parc Tsingy de Bemaraha

Ceux qui désirent vivre un véritable moment d’évasions plein de découvertes enrichissantes profiteront de leur voyage en Afrique pour faire un détour à Madagascar. Ce pays dispose d’une multitude de sites qui plairont à ceux qui veulent être plus près de la nature, à l’exemple du parc national Tsingy de Bemaraha. Celui-ci a vu le jour en 1998. Il occupe une superficie considérable de de 72 340 ha. En rejoignant cette réserve, les touristes seront fascinés par la vue de fameux Tsingy. Ce sont des pinacles de calcaires pouvant culminer à une hauteur de 45 m. Cette structure géologique ne manquera pas de susciter la curiosité des scientifiques (biologistes, géologues, botanistes et environnementalistes), car elle abrite une faune et une flore extrêmement riche. On y trouve, par exemple, diverses espèces de lémuriens (lémurs à front rouge et le sifaka de Decken). À noter que cette zone de conservation a comme borne les gorges du fleuve Manambolo. Celles-ci constituent un endroit idéal pour pratiquer des activités aquatiques comme la descente en canoë.

À la découverte du parc national de Marojejy

Lors d’un périple à Madagascar, les amoureux de la nature seront invités à visiter le parc national de Marojejy. Ce dernier se trouve au nord-ouest de cet État insulaire. Elle s’étend sur une superficie de 55 000 ha. Ce site abrite une forêt très dense. Il est inscrit au patrimoine de l’humanité. En parcourant la partie inférieure de cette zone de conservation, les globe-trotters verront une jungle chaude où ils n’hésiteront pas à s’attarder. Par ailleurs, cette aire protégée ne manquera pas de susciter l’admiration des amateurs d’ornithologie puisque près de 110 espèces d’oiseaux s’y réfugient. Mis à part cela, la réserve compte environ 140 espèces de serpents et diverses variétés de lémuriens. À noter que ce sanctuaire sauvage plaira également aux férus de randonnée.

Discussion de l'article

Sois le premier à laisser un avis ! “Quelques aires protégées malgache qui méritent un détour”